Erectile dysfunction can be prevented by having a healthy heart

Men with multiple risk factors for heart disease may be more likely to develop erectile dysfunction later in life than men with optimal heart health, a recent study suggests.

Researchers focused on seven risk factors for heart disease: high blood pressure, elevated cholesterol, high blood sugar, being overweight or obese, insufficient physical activity, poor diet, and smoking. They followed 1,136 men for a decade starting in their early 60s to see how having more of these risk factors, or poor cardiovascular health, influenced the odds of developing erectile dysfunction.

“We knew that erectile dysfunction was considered an early indicator of vascular disease that might occur before heart disease was diagnosed by a doctor,” said lead study author Abbi Lane-Cordova, a preventive medicine researcher at Northwestern University in Chicago.

“This study showed that men who were less likely to have risk factors for heart disease and had healthier behaviors (non-smoking, physically active, healthier diet) were also less likely to have erectile dysfunction later in life,” Lane-Cordova said by email. “Men may avoid erectile dysfunction the same way they may avoid heart disease.”

Ischemic heart disease, or hardening of the arteries, is often associated with erectile dysfunction in men over 60. The condition can reduce circulation in the penis.At the start of the study, researchers scored men on each of the seven different risk factors for heart disease, awarding 0 points for the worst outcome, 1 point for intermediate or moderate risk, and 2 points for the healthiest outcome. In other words, men with the lowest cumulative risk across all seven measures would be awarded a total of 14 points.Les hommes présentant de multiples facteurs de risque de maladie cardiaque peuvent être plus susceptibles de développer une dysfonction érectile plus tard dans la vie que les hommes présentant une santé cardiaque optimale, suggère une étude récente.

Les chercheurs se sont concentrés sur sept facteurs de risque de maladie cardiaque: hypertension artérielle, taux de cholestérol élevé, glycémie élevée, poids excessif ou obèse, activité physique insuffisante, mauvaise alimentation et tabagisme. Ils ont suivi 1.136 hommes pendant une décennie à partir de leur début des années 60 pour voir comment avoir plus de ces facteurs de risque, ou une mauvaise santé cardiovasculaire, ont influencé la probabilité de développer une dysfonction érectile.

“Nous savions que la dysfonction érectile était considérée comme un indicateur précoce d’une maladie vasculaire qui pourrait se produire avant qu’une maladie cardiaque ne soit diagnostiquée par un médecin”, a déclaré Abbi Lane-Cordova, auteur de l’étude principale, chercheur en médecine préventive à l’Université Northwestern à Chicago.

“Cette étude a montré que les hommes qui étaient moins susceptibles d’avoir des facteurs de risque de maladie cardiaque et qui avaient des comportements plus sains (non-fumeurs, physiquement actifs, régime alimentaire plus sain) étaient également moins susceptibles d’avoir un dysfonctionnement érectile plus tard dans la vie”, a déclaré Lane-Cordova email. “Les hommes peuvent éviter les dysfonction érectiles de la même manière qu’ils peuvent éviter les maladies cardiaques”.

La maladie cardiaque ischémique ou le durcissement des artères est souvent associé à un dysfonctionnement érectile chez les hommes de plus de 60 ans. La condition peut réduire la circulation dans le pénis. Au début de l’étude, les chercheurs ont marqué des hommes sur chacun des sept facteurs de risque différents pour le cœur Maladie, accordant 0 points pour le pire résultat, 1 point pour un risque intermédiaire ou modéré et 2 points pour le résultat le plus sain. En d’autres termes, les hommes avec le risque cumulatif le plus bas dans les sept mesures recevraient 14 points au total.Los hombres con múltiples factores de riesgo de enfermedad cardíaca pueden ser más propensos a desarrollar disfunción eréctil más adelante en la vida que los hombres con salud cardiaca óptima, según un estudio reciente.

Los investigadores se centraron en siete factores de riesgo para las enfermedades del corazón: presión arterial alta, colesterol elevado, alto nivel de azúcar en la sangre, sobrepeso u obesidad, actividad física insuficiente, mala alimentación y tabaquismo. Siguieron a 1.136 hombres durante una década a partir de los 60 años para ver cómo tener más de estos factores de riesgo, o mala salud cardiovascular, influyó en las probabilidades de desarrollar disfunción eréctil.

“Sabíamos que la disfunción eréctil se consideraba un indicador temprano de la enfermedad vascular que podría ocurrir antes de que la enfermedad cardíaca fuera diagnosticada por un médico”, dijo el autor principal del estudio Abbi Lane-Cordova, investigador de medicina preventiva en la Northwestern University de Chicago.

“Este estudio demostró que los hombres que eran menos propensos a tener factores de riesgo de enfermedad cardíaca


Leave a Reply